Biocides et Conservateurs

Apperçu

L'industrie des peintures et des revêtements à travers le monde entier continue de soutenir l'utilisation sans danger d'une matière première essentielle pour les formulations de peintures décoratives à base d'eau. Connus sous le nom de conservateurs, ces additifs antimicrobiens ou biocides sont nécessaires pour contrôler la croissance des micro-organismes indésirables dans les peintures à base d’eau. Ces produits ont été très bien acceptés par les consommateurs au cours des 60 dernières années, en raison de leur facilité d’application et de leur nettoyage, ainsi que de leurs performances globales. Les microbes sont nocifs et sont les agents responsables de nombreuses maladies infectieuses, telles que la tuberculose et la pneumonie. La moisissure peut déclencher des infections respiratoires et des allergies si on la laisse se développer dans nos maisons et sur nos lieux de travail. Il est essentiel que les organismes de réglementation du monde entier comprennent la nature essentielle de ces produits dans le cadre de leurs efforts continus pour évaluer et traiter toute information nouvelle ou émergente en matière de santé, de sécurité et d’environnement. Au Canada, cette fonction incombe à l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA), qui relève du ministère fédéral de Santé Canada, qui aligne la réglementation sur la US-EPA étant donné qu’une grande quantité de matières premières est importée au Canada quotidiennement pour être utilisée dans la peinture et produits de revêtements. Sans conservateurs, la durée de vie des produits est considérablement réduite et le recyclage des restes de peinture deviendrait impossible dans le contexte d'une approche d'économie circulaire.

L'ACIPR prend en charge l'utilisation en toute sécurité d'antimicrobiens réglementés dans les peintures

Biocides et Conservateurs

Issues Tracking, Regulatory Updates & Canada Coatings HUB Resources

Issue Overview

Biocides used as in-can and film preservatives for water-based paint has come under attack in Canada over the past two years. There have been five such biocides already negatively impacted with either bans or severe use restrictions making the biocide useless for paint preservation. There are eight others on the list for re-evaluation over the next two years and decisions are expected on those in 2020. This could impact all architectural paint products in Canada and on behalf of members, CPCA has been fully engaged in seeking reconsideration of decisions already made and suggested a new ‘cluster analysis’ approach on the remaining biocides used in paint so as to ensure all relevant data can be used in the evaluation of all remaining biocides. To date the users, manufacturers, have been rarely consulted with reliance on the information provided by registrants, the suppliers. CPCA has sought to change this with more involvement by manufactures to ensure the full effect of impacts from any decision is fully understood. It is incumbent upon CPCA and its members to ensure it understands the process and makes appropriate interventions in the data gathering process to ensure the decision-making process is fully informed.

Canada CoatingsHUB Resources

News

    Check back soon for more news.

0 Resources were found that matched your search criteria.

The table below outlines all activities conducted by CPCA related to the issues within the Chemicals Management Plan (CMP). Anything that is marked as "Member Action Required" within the table will display in your dashboard if you are subscribing and following this issue. Look for important compliance dates and deadlines within the Compliance Calendar.

Check back soon for more resources.

Les entreprises membres de l'ACIPR obtiennent les perspicacité et les informations nécessaires pour vendre leurs produits au Canada.